Freitag ToteBag Leland F202 blanc et noir

Prix habituel 120€
Prix soldé 120€ Prix habituel 240€
-50%
Couleur blanc et noir
Taille TU Indisponible
reassurance-return
Retour sous 15 jours
reassurance-shipping
Livraison Rapide
reassurance-guarantee
3 ans par la Marque
reassurance-loyalty
Gagnez 120 points de fidélité
100 points = 10€ de réduction sur votre prochaine commande
Description

Le sac à main, super pratique.

  • Peut se porter en sac à main ou en bandoulière.
  • Poche intérieure zippé pour son téléphone ou des pièces.

Dimensions :

  • 270 × 80 × 360 mm (l × l × h)
  • Poids: 690 g
  • Volume: 10 l
REF: F202
Composition et Entretien

Cette pièce unique est composée d’environ 87 %* de matériaux recyclés :
- Ceinture de sécurité (polyester), 100 % matériau déclassé
- Doublure (bouteilles PET post-consommation), 100 % matériau recyclé
- Bâche de camion usagée (polyester / PVC), 100 % matériau recyclé
- Étiquette (PVC), 25 % recyclé
- Boucle de réglage (polyamide)
- Fil (polyamide)
- Anneau ovale (polyamide)
- Fermeture à glissière (polyester / zinc)
- Mousse laminée (polyester)
- Étiquette tissée (polyester)

*Pourcentage en poids de tous les matériaux recyclés et upcyclés, ainsi que des matériaux déclassés

La pièce est issue du recyclage, il se peut que des imperfections soient présentes sur la toile.

Réparation gratuite

3 ans par la Marque

Eco-responsabilité

Fabriqué en Europe.
Cette pièce est fait à partir de 87% de matières recyclées.

ToteBag Leland F202 - blanc et noir
Freitag
ToteBag Leland F202
blanc et noir
cross
eye

Étape 1 : La matière première

Chaque sac FREITAG fabriqué aujourd'hui est toujours fabriqué à partir de bâches de camion usagées.

Cependant, trouver de vieilles bâches pour 400 000 produits FREITAG par an n'est pas une tâche facile. Cela nécessite une offensive logistique dirigée par une équipe de quatre personnes qui ramène 350 tonnes de matériau de bâche usagé à l'usine chaque année, après l'avoir localisé de la Suède au Portugal.

Une fois arrivées à l'usine, les bâches sont testées pour leurs constituants afin de garantir que la sécurité des produits FREITAG puisse être assurée.
Chaque sac FREITAG fabriqué aujourd'hui est toujours fabriqué à partir de bâches de camion usagées.

Cependant, trouver de vieilles bâches pour 400 000 produits FREITAG par an n'est pas une tâche facile. Cela nécessite une offensive logistique dirigée par une équipe de quatre personnes qui ramène 350 tonnes de matériau de bâche usagé à l'usine chaque année, après l'avoir localisé de la Suède au Portugal.

Une fois arrivées à l'usine, les bâches sont testées pour leurs constituants afin de garantir que la sécurité des produits FREITAG puisse être assurée.
eye

Étape 2 : La découpe

Pour transformer les vieilles bâches sales en matière première pour de beaux sacs, il faut des travailleurs courageux au départ.

Armés de ciseaux, de pinces et de beaucoup d'énergie, ils détachent les grosses bâches des camions et en coupent des morceaux utiles.

C'est un travail difficile.
Pour transformer les vieilles bâches sales en matière première pour de beaux sacs, il faut des travailleurs courageux au départ.

Armés de ciseaux, de pinces et de beaucoup d'énergie, ils détachent les grosses bâches des camions et en coupent des morceaux utiles.

C'est un travail difficile.
eye

Étape 3 : La (re)mise en état

Dans leur buanderie, trois grosses machines à laver nettoient la saleté des routes sur les morceaux de bâche, révélant leur aspect unique.

Comme beaucoup d'eau est utilisé, Freitag collecte l'eau de pluie du toit de l'usine et la réchauffe avec la chaleur de l'eau sale.

Ensuite, les bâches propres vont dans la salle de séchage au lieu d'un sèche-linge énergivore.
Dans leur buanderie, trois grosses machines à laver nettoient la saleté des routes sur les morceaux de bâche, révélant leur aspect unique.

Comme beaucoup d'eau est utilisé, Freitag collecte l'eau de pluie du toit de l'usine et la réchauffe avec la chaleur de l'eau sale.

Ensuite, les bâches propres vont dans la salle de séchage au lieu d'un sèche-linge énergivore.

Étape 4 : Le patronage

Chaque patron de sac se compose de plusieurs modèles.

Les concepteurs de Freitag disposent ceux-ci sur les bâches de manière à pouvoir découper autant de sacs que possible, chacun aussi beau que les autres, à partir de la matière première.

C'est ce qui rend chaque sac FREITAG unique.
Chaque patron de sac se compose de plusieurs modèles.

Les concepteurs de Freitag disposent ceux-ci sur les bâches de manière à pouvoir découper autant de sacs que possible, chacun aussi beau que les autres, à partir de la matière première.

C'est ce qui rend chaque sac FREITAG unique.

Étape 5 : Les finitions

Une fois les morceaux de bâche découpés, ils quittent l'usine pour être envoyés à des partenaires de longue date au Portugal, en République tchèque, en Bulgarie, en Roumanie et en Suisse.

Là-bas, des machines à coudre les assemblent pour former des produits solides conçus pour résister à une utilisation quotidienne rigoureuse.

Une fois les sacs finis retournés à l'usine, ils subissent des tests de contrôle qualité minutieux avant d'être vendus à travers le monde.
Une fois les morceaux de bâche découpés, ils quittent l'usine pour être envoyés à des partenaires de longue date au Portugal, en République tchèque, en Bulgarie, en Roumanie et en Suisse.

Là-bas, des machines à coudre les assemblent pour former des produits solides conçus pour résister à une utilisation quotidienne rigoureuse.

Une fois les sacs finis retournés à l'usine, ils subissent des tests de contrôle qualité minutieux avant d'être vendus à travers le monde.
Excellent Avis